Gentrification : Paris s’embourgeoise, les classes populaires poussées en banlieue

Contrairement au discours ambiant sur la muséification de Paris, la capitale subit une métamorphose inédite. Soignant la « compétitivité » de leur métropole pour gagner des places dans le « classement des villes-mondiales » que lui dispute les places financières telles que Londres, New-York ou encore Tokyo, les socialistes, écologistes et communistes de la capitale favorisent une gentrification des quartiers populaires. Le Paris canaille d’Ernest Hemingway voire celui d’Emile Zola se trouve relégué sous les catacombes, pour mieux laisser apparaître une capitale-vitrine construire pour les cadres et les touristes.

Ecotaxe : de manipulations en manipulations

Si l’on en doutait encore, preuve a de nouveau été donnée ce week-end que la question identitaire demeure un levier efficace pour mobiliser les foules. Malgré qu’ils aient déjà obtenu la suspension de l’écotaxe – après avoir préalablement obtenus un rabais de 50% pour leur région – entre 15 000 bretons (selon la police) et 30 000 … Lire la suite

Jeu de dupes à Notre-Dame-des-Landes

Depuis cet automne, les avis du Conseil d’Etat et autres décisions judiciaires autorisant l’évacuation des opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes se multiplient (lire ici ou là). Et depuis cet automne, cela n’est suivi d’aucun effet : la ZAD, terrain où doit se construire la future aérogare, reste encore et toujours aux mains des manifestants. Dix … Lire la suite

Non-cumul des mandats: Oui, mais…

Félicitations aux 229 parlementaires socialistes, qui viennent d’inventer le concept de la moralisation politique à géométrie variable ! En espérant que leur malhonnêteté intellectuelle (sic) permettra à l’avenir une réflexion plus globale sur l’anti-parlementarisme et les moyens d’y remédier, au-delà des simples solutions d’affichage.

« Il faut arrêter de prendre les électeurs pour des cons » – Régis Lefèbvre

Régis Lefèbvre est l’auteur et co-scénariste -avec Dan Franck- de la série « Les hommes de l’ombre » diffusée récemment sur France 2. Interrogé sur le nouvel exercice que représente la fiction politique, il revient sur le succès récent de sa série.

Goldman Sachs à la « rescousse de l’Europe »…

De l’autre côté de l’Atlantique, qui n’a pas déjà entendu que «les intérêts mutuels des Etats et du lobby bancaire expliquent l’absence de règlementation», ou encore que «les liens tissés par les milieux financiers avec la classe politique ont conduit à la crise de 2008» ? En Europe, la probabilité est moindre d’entendre pareil grief. … Lire la suite

Sarkozy récidive et emprisonne la France

Si l’agenda des réformes se vide, ce n’est pas seulement imputable aux futures échéances électorales mais bien aussi au «contexte économique et financier» ! Vraiment ? Oui, à écouter le gouvernement. Preuve en est: l’abandon du dossier de la dépendance, impossible à mettre en place faute de crédits. Les moyens, pourtant, sont rapidement de retour lorsqu’il s’agit … Lire la suite

Les drôles de vacances de MM. Copé et Hortefeux

Après l’affaire Woerth/Bettencourt, le feuilleton de l’été 2011 de Mediapart se concentre sur l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la solide enquête de Fabrice Arfi et Karl Laske rend claire comme l’eau d’une piscine (sic) la complexe affaire de Karachi. A la nuance près, il en faut une, … Lire la suite

Le (petit) rôle de la précarisation dans la baisse de qualité de l’information…

Barreau ou hémicycle, il faudra choisir…

« Il subit le contrecoup d’un nombre d’acceptations de politiques peut-être un peu excessif -dont certains  un peu limites d’ailleurs- ces derniers temps«  a réagit l’ancien secrétaire d’Etat à la Justice et avocat de formation, Jean-Marie Bockel: il reste solidaire de son ex-camarade du gouvernement et député UMP, Dominique Bussereau, dont l’entrée au Barreau de Paris a … Lire la suite

Mediator : séisme pour le lobbying pharmaceutique

2.000 morts, et non 500, comme un temps pressenti ! Le bilan du Mediator s’alourdit, les responsables se défilent. Pourtant, la France -ses autorités sanitaires et ses politiciens- a bien tardé à retirer ce coupe-faim du marché.

Et si l’Irlande sauvait l’Union européenne ?

«La différence entre Madoff et les banquiers irlandais ? Madoff a été en prison…» Près de 100.000 Irlandais sont descendus dans les rues de Dublin samedi, pour protester contre le quatrième plan d’austérité depuis le début de la crise financière, en 2008.

La naïve histoire d’Eric W.

Cette histoire familiale devenue feuilleton judiciaire puis saga politique, m’a même contraint (sic) à ouvrir ce blog plus tôt que prévu. Réduisant à néant les guères illusions qu’il me restait, ruinant le peu de confiance que je portais encore à notre classe politique.